L’article 371-4 du Code Civil dispose : « L’enfant a le droit d’entretenir des relations personnelles avec ses ascendants. Seuls des motifs graves peuvent faire obstacle à ce droit »

Les grands-parents dépossédés de leur rôle peuvent engager une procédure judiciaire pour voir restaurer les liens avec leurs petits-enfants.

Il s’agit de pouvoir notamment échanger des correspondances, de se rencontrer.

Les modalités de ces relations seront examinées et fixées par le juge aux affaires familiales après avis du Parquet.

Le juge apprécie l’intérêt de l’enfant et ne peut rejeter la demande des ascendants que pour motifs graves.

RAPPEL GRATUIT